CONSTRUCTION D’UN INSTITUT D’EDUCATION MOTRICE DE 60 PLACES AVEC INTERNAT À ROURA

La loi 2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 reconnaît à l’enfant le droit à la scolarisation dans son milieu ordinaire de vie, elle lui reconnaît aussi le droit aux soins et rééducations que nécessite son état.

Mais elle reconnaît également aux enfants la possibilité d’un accueil dans des structures spécialisées dès lors que les structures ordinaires ne peuvent l’assumer du fait de la sévérité des déficiences ou de leur évolution.

C’est pourquoi la création d’un S.E.S.S.A.D pour accueillir les enfants déficients moteurs est essentielle dans la mise en  place de la loi mais elle doit s’accompagner impérativement de la création d’un Institut d’Education Motrice (I.E.M).

La Guyane accuse un déficit important dans la mise en place de structures spécialisées que nécessite la prise en charge des enfants et adolescents handicapés. Cet I.E.M sera le premier du département car aucun autre service ou établissement n’existe pour la prise en charge des enfants et adolescents atteints de déficience motrice d’origines diverses.

L’autorisation de création de cet Institut d’Education Motrice a été accordée aux PEP Guyane par le Préfet en décembre 2006 et il est inscrit au Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) depuis 2010.

La complémentarité du SESSAD et de l’I.E.M permettra d’offrir des parcours de soins en partenariat avec les Centres Hospitaliers de Cayenne et de Kourou, mais aussi des parcours scolaires adaptés, en appui des établissements de l’Académie de Guyane.

DESCRIPTION DU PROJET

Le terrain où sera érigé cet établissement est situé dans le bourg de la commune de Roura, il est accessible par la route départementale n°06.

L’institut d’éducation motrice est dimensionné pour accueillir 60 enfants (40 internes et 20 externes). Il sera composé de 8 pôles :

  • ACCUEIL : l’espace d’entrée principal à l’équipement permettant de contrôler les flux et de les orienter vers les différents pôles,
  • ADMINISTRATIF : les services administratifs et locaux du personnel,
  • ESPACES DE SOINS ET DE RÉÉDUCATION : les espaces permettant aux enfants de recevoir différents soins (médecin, psychologue, infirmerie, ergothérapeute, kinésithérapeute…),
  • ÉDUCATIF : lieu de vie des enfants assurant leur accueil et leur orientation pour la journée, lieu d’activités ludiques et de pratique libre,
  • ENSEIGNEMENT : ces espaces permettant de dispenser les enseignements aux enfants seront conçus comme une petite école indépendante du reste des bâtiments,
  • HEBERGEMENTS EN INTERNAT : les unités de vie des internes organisés par classes d’âges,
  • HÉBERGEMENTS FAMILLE ET ASTREINTE : des logements indépendants pour les familles et des studios d’astreinte,
  • POLE LOGISTIQUE : la cuisine et son espace de restauration, la blanchisserie et les locaux techniques (entretien, maintenance, réparation…).

LES USAGERS

Sur orientation de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), l’I.E.M accueillera des enfants et adolescents de l’ensemble du département, porteurs d’une déficience motrice.

Ces usagers seront âgés de 3 à 20 ans et pourront être externes ou internes.

LES GRANDS OBJECTIFS DE L’OPERATION :

Une démarche environnementale – QEA®

La conception architecturale et technique du bâtiment s’intégrera dans une démarche de haute qualité environnementale. À cet effet, une attention particulière sera portée à certains domaines comme la gestion de l’énergie, la gestion de l’eau, le confort acoustique et visuel ou encore la relation du bâtiment avec son environnement immédiat.

C’est un projet évolutif qui dans son implantation sur le site, dans son organisation et dans son architecture permettra, à terme, des extensions de plusieurs pôles tels que celui du soin, de l’enseignement, de l’éducation, les hébergements, la cuisine et la restauration.

L’association des PEP Guyane souhaite, par la création de cet Institut d’Education Motrice, orienter son action vers le soutien à l’intégration et à l’acquisition de l’autonomie des jeunes handicapés moteurs, en mettant à leur disposition l’ensemble des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés (conformément aux articles 2 – titre I et 16 –titre V de l’annexe XXIV bis au décret nº 89 – 798 du 27 octobre 1989).

Cliquer ICI pour voir quelques photos de l’IEM